vendredi 26 avril 2013

VDV#55 - Le Vin Contre-Pied...

VDV#55 - Les Vendredis du Vin - Le Vin Contre-Pied
 
Contre-pied : n.m - Ce qui est diamétralement opposé à..., Le contraire...

Le bicéphale buveur invite :

David Faria, notre bicéphale buveur, fidèle de la glou glou sphére,
c'est lancé à l'assault de la présidence des Vendredis du Vin,
a-t-il voulu nous prendre à contre-pied avec son lancé de sujet...

" Pour le mois d'avril, j'aimerais que vous me trouviez votre plus beau vin "surprise".
Un vin qui vous a dérouté, bu en aveugle ou pas,
bluffé et qui vous a emmené loin de ce que vous pensiez connaitre.
En voyant l'étiquette, vous avez reconnu la région, le cépage.
Vous êtes en territoire conquis et vous savez à quoi vous attendre.
Et paf, rien ne se passe comme prévu. C'est une claque vinique, vous pensiez que le vin allait vous passer par la droite et c'est par la gauche qu'il vous atomise, vous laissant tout penaud, verre à la main et plongé dans la plus sympathique des hébétudes.
Un vin qui aurait pu jouer au Barça ou être acheté un paquet de millions d'euros par des qatari en mal de spectacle. "


 
 Let's Go...Ces dernières années quelques pépites m'ont retournées le cerveau, complétement déstabilisé dans la logique d'une dégustation pour le plus grand bonheur de mes papilles...
mais qu'est ce qui ne tourne pas aussi rond qu'un ballon de football ?
 


" J'aime être pris par surprise, hum-hum, mais rarement à contre-pied, donc c'est direction le Roussillon, au Pays des V.D.N et du Muscat que je vais vous transporter... car pour être pris à contre-pied, il faut un terrain de connaissance, de la sécurité... "



se situe à quelques kilomètres au Sud de Perpignan, à Trouillas.
 
Etienne,
silencieux, réfléchit, mèche dans le vent...
 raconte calmement et posément,
prépare sa dernière pépite...
 
Pour l'ancien baroudeur, globe trotter, photo-reporter et chasseur d'images pour une célèbre Agence dont les clichés ont fait le tour du monde,
le retour aux sources fût une évidence...
Ici c'est la terre familiale, la Catalogne Nord, un esprit de tradition, le Terroir transmet à chaque millésime sa part de vérité,
il rappelle à l'homme qu'il faut savoir traduire ses désirs, ses secrets...
Au loin le Canigou, Montagne sacrée, pour laquelle nous pouvons être très attaché, tout comme nous pouvons l'être avec les Montès...
 
 Les valeurs très certainement.
 
 Etienne a changé de métier, appris le dur métier de Vigneron, a su s'entourer, redécouvert le Terroir de la Casenove pour le plus grand bonheur du vignoble et du chais, car ici c'est un véritable travail d'orfèvre, au service du Carignan, Grenache, Syrah, Roussanne et autres muscats, qui transpire dans le flacon...
Une image retranscrite à travers le vin que seuls rares Artistes et Artisans sont aptes à interpréter avec rigueur et passion...
 Un message du temps, une transmission que s'efforcent d'affirmer frédèrique et Etienne grâce aux vins magiques du domaine...
 A travers la magie de la terre, le talent de l'homme, l'alchimie de l'Oenologie et les différentes cuvées de la Casenove, on ne peut qu'aimer les jus de cette propriété.

" Depuis mes débuts en sommellerie, de Céret à Montreux,
 en passant par la Haute Vallée de l'Aude,
les vins du domaine m'ont toujours accompagnés sans relâche sur l'ensemble de mes Cartes des Vins..."

Château La Casenove

Ici, à La Casenove,
se sont les vins qui parlent,
 qui chantent et qui nous font vibrées...
mais c'est également à La Casenove
 que mes papilles ont été prises à contre-pied !

Lors d'une présentation, d'une des nouvelles cuvées, Frédérique et Etienne me présente l'un de leur dernier Muscat, l'étiquette m'intrigue,
 et j'avoue ne pas être fan du cépage Muscat, certainement à cause d'une adolescence très muscatée, quand le samedi soir, ce divin breuvage
 nous réchauffer le coeur et l'esprit...
 
Je ne suis pas fan, de ces cuvées aux parfums de pêches de vigne, d'abricot, ces arômes muscatés, de litchis, de menthe, de fruits exotiques, souvent trop sucré et lourd...
 
et là,
une interrogation, mais qu'est ce que c'est cette cuvée ?
dérouté...et pris à CONTRE-PIED !
 

Loin des bases, des fondamentaux,
ce vin doux naturel dans mon esprit, ce déclara vin de liqueur, un vin de table (j'adore cette appellation !), issu de mout partiellement fermenté de raisins passerillés, aux notes très opposées aux traditionnels muscats du Roussillon, des parfums d'oranges confites, de kumquats, de raisins rôtis, d'oxydation noble, d'une fraîcheur exquise qui permet d'obtenir un équilibre extraordaire grâce à une acidité importante... de plus ce n'est pas une vendange tardive, mais d'une vendange précoce qui affiche les 7hl/h en rendement...
 
 Un Muscat à petit-grains de grande ampleur, un monstre qui déroute, qui nous prends à contre-pied...point d'accord mets et vins avec le S'ARENA, mais juste le plaisir de le déguster tout seul...à l'heure du goûter, les yeux fermés...en s'évadant loin de tout !
 


Amour et Partage...

VDV#55 - Les Vendredis du Vin - (c) Olivier Zavattin - Avril 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues